top of page

Nos raisons d'être

Le chœur d'hommes Adishatz met à l'honneur les chants fredonnés dans notre belle région allant de la Gironde aux Hautes-Pyrénées, en passant par les Landes, le Pays Basque, et les recoins d'Occitanie. De temps à autre, il n'hésite pas à faire un petit crochet en Espagne, voire ailleurs dans le monde pour reprendre des airs connus, parfois adaptés et souvent repris dans les 3ème mi-temps rugbystiques ou dans les fêtes locales avec des paroles parfois aléatoires ou approximatives pour ne pas dire changeantes. Car dans notre Sud-Ouest, la transmission est souvent orale et l'improvisation régulièrement de rigueur (surtout pour l'occitan). Oui, le chœur fait dans le chant populaire et traditionnel, celui que nous chantons tous depuis notre plus jeune âge, sous la douche, en famille ou entre copains. 

Ah! Les copains! Nous en avons parcourus des terrains ensemble! Qu'ils soient sportifs, de danse ou de buvettes, pour faire les fanfarons ou flirter avec les filles, pour savourer les victoires ou oublier les défaites, pour fêter les joies ou surmonter nos peines. Ces souvenirs de notre jeunesse passée, nous souhaitons en raviver la flamme et en transmettre l'essence aux plus jeunes en défendant ces traditions mais aussi ces nobles valeurs de partage et de fraternité si chères à nos cœurs. Car s'il est une chose qui traverse le temps, c'est bien l'amitié. Et l'amitié permet de rester jeune!

Nous interprétons nos chants dans les églises, les salles de spectacles, la rue, les soirées privées mais aussi pour des cérémonies religieuses (obsèques, mariages, etc...) ; bref, partout où l'on veut bien de nous!

Et bien entendu, si le c(h)œur vous en dit, vous pouvez vous joindre à nous. Vous ne connaissez pas la musique, ne savez pas parler autre chose que le français? Ce n'est pas grave. Il suffit simplement d'être sympa, de chanter juste et de se laisser guider.

D'ailleurs, voici comment se prononce le basque, ce n'est pas si difficile. Quant à l'occitan... lisez ce qui suit pour comprendre que ce n'est pas une science exacte...

Comment se prononce le basque?

Qu'est-ce-que l'occitan?

L’occitan est l’ensemble des dialectes (patois) très proches de la zone s’étendant à:

- tout le sud de la France (envion 33 à 39 départements),

- les Alpes piémontaises (derrière les Savoie) et la région de la Guarda Piemontese en Italie (en Calabre, c’est à dire, sur le coup de pied de la botte italienne),

- le Val d’Aran et la Catalogne en Espagne,

- Monaco.

C’est la langue régionale la plus parlée en France. Elle est composée essentiellement de 6 variantes: l’auvergnat, le limousin, le languedocien, le gascon, le provençal, et le vivaro-alpin.

Au cours de son histoire, l'occitan a connu différentes appellations, notamment: provençal, limousin, gascon, catalan, languedocien, roman. Mais on ne parle plus aujourd’hui que d’occitan ou de langue d’oc, les anciennes appellations pouvant demeurer pour les variantes.

A l’origine, l’occupation romaine impose le latin, mais au fil des invasions, le latin se transforme en occitan puis mute en diverses variantes selon les lieux à compter du XVIème. L’occitan a progressivement disparu au profit du français, de l’italien, du portugais ou de l’espagnol, à cause de la répression ou de la honte que suscitait sa pratique (la vergonha).

De nos jours, la tendance est à la préservation des langues régionales: la constitution française indique que les langues régionales appartiennent au patrimoine national, la langue est protégée en Italie (où 109 communes se considèrent occitanes) et elle est langue officielle en Catalogne espagnole et dans la communauté d’agglomérations basque mais aussi dans la communauté de travail des Pyrénées (regroupant, France, Andorre et Espagne). Le CIO, l’UNESCO ou l’Union européenne portent des revendications en faveur de l’occitan. 

 

Il existe aussi des tentatives d’uniformisation des dialectes en une langue unique, comme celà fut fait récemment pour le basque. Mais, il reste compliqué de pratiquer une seule écriture et une seule prononciation. La question n’a pas fini de faire débat, chacun défendant son point de vue. D’ailleurs, le gascon et le catalan sont parfois considérés comme des langues distinctes de l’occitan…

 

L’occitan a  été parlé dans bien des régions du monde au gré des migrations et c’est ainsi qu’il est encore pratiqué dans une petite région de la Calabre au sud de l’Italie. Il s’est éteint en Allemagne mais y fut entendu également. L’alphabet portugais fut créé sur la base de l’alphabet occitan avec seulement 23 lettres et les associations “nh” et “lh” sont encore utilisées en portugais depuis le Moyen-Age du fait de l’influence de la langue des troubadours, à l’origine de la langue.

 

Ainsi, à titre d’exemple,le refrain de SE CANTO s’écrit de plusieurs manières mais se prononce presque à l’identique:

- en béarnais (variante du gascon): Si canti, you que canti, canti pas per jo, canti per ma mia, qui ei tan loehn de jo

- en gascon: Se canta, que canti, canta pas per jo, canta per ma mia, qu'es au lunh de jo

- en languedocien: Se canta, que cante, canta pas per ieu, canta per ma mia, qu’es al luènh de ieu

- phonétique pour un français: Sé canto qué canté, canto pass per iew, canto per ma mio, qu’èz al len de iew

bottom of page